Pour répondre aux enjeux réglementaires de développement durable, notre commune s’est lancée avec le concours de la Communauté de Communes dans la réalisation d’un plan de désherbage et de gestion différenciée de ses espaces.

  • Ce plan de gestion a trois objectifs principaux :
    • Réduire fortement l’utilisation des produits phytosanitaires (désherbants, insecticides…) afin de se mettre en conformité avec la loi Labbé du 18 août 2015 « Interdiction d’utiliser tous produits au 1er janvier 2017 sur espaces verts et voiries » sauf cimetière et espaces sportifs;
    • Embellir le cadre de vie et favoriser la biodiversité;
    • Mieux gérer les dépenses d’entretien.

Un changement progressif de visuel… Des pratiques alternatives au désherbage chimique seront proposées par un bureau d’études et seront suivies par nos agents. Des pratiques alternatives.

Il existe quelques moyens simples pour limiter la pousse des herbes indésirables : paillage des massifs et pieds d’arbres, balayage des voiries, désherbage mécanique avec une herse qui permet sur des surfaces gravillonnées de détruire les jeunes pousses.

Mais quelles que soient les techniques alternatives, c’est avant tout notre regard sur l’enherbement spontané qui devra évoluer.

La commune, ses élus et surtout ses agents auront besoin de votre aide, de votre soutien. En effet, aucun d’entre nous n’est prêt à accepter un changement de ce type facilement. Pourtant, nos parlementaires en ont décidé, il nous faudra tous reconsidérer la place de l’herbe spontanée dans notre village. Chacun, en faisant preuve de tolérance, en acceptant le résultat des désherbants sans pesticides, en acceptant qu’un endroit non désherbé ne soit pas nécessairement synonyme de saleté et en évitant d’utiliser des pesticides, jouera un rôle précieux.

Nous prendrons le temps d’informer et d’expliquer au fil de l’avancement de cette démarche mais en attendant vous pouvez consulter et télécharger des guides :

Téléchargez le guide pour jardiner plus nature

Consultez le site : Jardiner autrement (site soutenu par le ministère de l’Écologie)

Consultez le site du : Ministère de la transition écologique et solidaire