Découvrez le reportage de Marilyne Barate et Gabriel Talon pour France 3 Bourgogne sur l’association Village Solidaires en Haute Grosne.

Agathe BLot, coordinatrice de l’association Villages Solidaires en Haute Grosne / © France 3 Bourgogne

Depuis 1 an, le service Transolidaire, offre à tous les habitants du territoire de la Communauté de communes de Matour et sa région, la possibilité de pouvoir se rendre en voiture là où ils en besoin grâce à des chauffeurs bénévoles.

C’est à partir d’un simple constat que l’idée de créé ce service de transport entre particuliers, est né. Il n’y avait plus de transports en commun, plus de train, plus de bus… alors ceux qui se retrouvaient isolés, sans voiture, demandaient à leurs voisins s’ils pouvaient les emmener. Une fois, deux fois, mais demander trop souvent, c’était gênant.

L’association Villages Solidaires en Haute Grosne, basée à Matour en Saône-et-Loire,  existe depuis 5 ans. Cette association à caractère social oeuvre pour la solidarité, la parentalité et la culture, en organisant des conférences, des rencontres, des échanges de savoirs de bien et de services. Il y a un an, elle a mis en place le service Transolidaire.

Transolidaire repose sur l’engagement de chauffeurs bénévoles. Ils sont 27 actuellement, mais il en faudrait plus. Ce sont des personnes qui ont une voiture et un permis de conduire, et du temps libre aussi, pour rendre service : pour 30 centimes le kilomètre, ces chauffeurs emmènent ceux qui en font la demande, là où ils en ont besoin.

Patrick Richard, vice-président de Villages Solidaires en Haute-Grosne / © France 3 Bourgogne

Les demandes les plus fréquentes sont des déplacements dans le Mâconnais, le Clunisois, et à La Clayette. L’association a compté, depuis la création du service, 58 utilisateurs. Ceux-ci doivent adhérer à l’association au tarif d’un euro par an.

Une charte a été établie afin que toutes les précautions soient prises pour la sécurité : l’association vérifie que tous les véhicules sont bien assurés et que les chauffeurs bénévoles ont bien leur permis de conduire. 

Le plus souvent, les demandeurs sont des personnes retraitées qui ne peuvent plus conduire et qui ont besoin d’aller faire des courses ou de se rendre à un rendez-vous médical.

En 2017, près de 10 000 kilomètres ont été réalisés avec 223 trajets. Transolidaire est un vrai succès dont la seule publicité s’est faite grâce au bouche à oreille et aussi grâce à des affichages en mairie.

Reportage : Marilyne Barate – Gabriel Talon
Son : Francis Nivot
Montage : Sophie Réthoré
avec
Michelle Ganthier, utilisatrice du transolidaire – Georges Ballet, chauffeur bénévole – Patrick Richard, vice-président de Villages Solidaires en Haute-Grosne