L’élaboration des budgets, reste une étape importante de la vie de la collectivité. C’est un travail d’équipe, prospectif et collaboratif qui s’inscrit dans un cadre de plus en plus contraint et tendu.

En cette année d’élections municipales, ce sont les élus « sortants » qui ont élaboré et voté les budgets. Cela laisse aux nouveaux élus le temps de s’approprier le fonctionnement et l’organisation de la Commune avant de prendre les décisions qu’ils souhaiteront. À tout moment, le conseil municipal élu peut modifier les budgets.

Chaque année, agents et élus commencent à dresser les bilans de l’année écoulée et à se projeter pour l’année suivante. Ainsi, dans leurs domaines de responsabilité, ils analysent les résultats, recensent les besoins, établissent des prévisions, font le point des projets en cours, des dépenses engagées restant à mandater, des recettes, dont les subventions, encore à recouvrer…

C’est un travail de longue haleine qui nécessite l’implication soutenue et la mise en œuvre des compétences internes de l’équipe administrative, garante du respect d’une réglementation très stricte et contrôlée en la matière (par la perception, la préfecture, la chambre régionale des comptes…).

Les informations sont compilées, et présentées de manière détaillée. Le débat budgétaire commence en commissions des finances puis se poursuit au sein du conseil municipal qui procède aux derniers arbitrages et au vote des différents documents et décisions afférentes :

• compte administratif :  compte de gestion, budgets primitifs (1 budget principal et 7 budgets annexes pour le « camping-site de loisirs du Paluet », les « locaux commerciaux », « la production et distribution d’eau potable », « la chaufferie centrale », le « lotissement de la Croix Mission », le « lotissement Barault », le « lotissement de la Prasle 3 ».)

• l’affectation des résultats N-1,

• le vote des taux des 3 taxes directes locales : TH, TFB, TFNB.

Ces votes ont eu lieu le 2 mars, à l’unanimité.

Durant toute l’année ensuite, le budget est exécuté, en recettes et en dépenses, conformément aux décisions votées. Des ajustements ont lieu par décisions modificatives votées par le conseil municipal.

L’ensemble fait l’objet d’un suivi attentif, afin de prévenir toute dérive susceptible d’impacter un équilibre financier délicat à obtenir.

Budget général :