La situation, déjà préoccupante depuis plusieurs semaines, s’est dégradée suite à l’absence de précipitations significatives et aux fortes chaleurs. Les débits des cours d’eau ont fortement baissé. La situation est similaire à celle d’un mois de juillet.

C’est pourquoi le préfet a décidé de prendre un premier arrêté sécheresse qui place en alerte la commune de Matour.

Un renforcement voire une généralisation des mesures de restriction au cours des prochaines semaines sont possibles, suivant l’évolution de la situation hydrologique du département.

En alerte et en alerte renforcée, les usages de l’eau sont contraints :

  • remplissage des piscines privées interdit sauf 1ère mise en eau sous conditions,
  • lavage des voitures interdit en dehors des stations professionnelles équipées d’un système de recyclage des eaux ou de matériel haute pression,
  • arrosage des espaces verts interdit

Le préfet rappelle que l’économie d’eau doit être un souci quotidien pour l’ensemble des usagers du département. Chacun doit mettre en œuvre tout au long de l’année des mesures d’économie, par exemple limiter les arrosages des pelouses, le lavage des véhicules, privilégier les douches aux bains, remplir sa piscine avant l’été ou renoncer à la remplir, réparer les fuites d’eau même minimes… Les activités économiques doivent quant à elles s’adapter afin de réduire leurs prélèvements, pour anticiper l’intensification des sécheresses que le changement climatique génère.

L’ensemble des arrêtés au niveau national sont consultables sur le site internet PROPLUVIA site national de consultation des arrêtés de restriction d’eau

Suite aux dégâts causés par la sécheresse en 2020, un arrêté portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle vient de paraître.
L’arrêté ayant été publié au Journal Officiel le 7 mai 2021, les victimes ont désormais 10 jours pour déclarer le sinistre à leur assurance.

Consultez l’arrêté du 20 Avril portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle

Un arrêté municipal précise les devoirs de chaque riverain concernant l’entretien des trottoirs devant sa propriété. En effet, la propreté de la commune est l’affaire de tous. A la charge de la municipalité la voirie et les espaces publics, à la charge des riverains les trottoirs.

Il s’agit de maintenir les trottoirs dans un état de propreté satisfaisant, en balayant, en enlevant les feuilles mortes, en déneigeant, etc … De plus, lorsqu’il y a risque de verglas, il est dem andé de rép andre du sel, du sable ou des cendres ou de la sciure de bois, afin d’éviter les chutes des piétons. Il faut également veiller à ne pas gêner le passage des piétons, des poussettes et des personnes à mobilité réduites. Enfin, il est nécessaire d’élaguer les arbustes ou arbres qui dépasseraient au-dessus du domaine public.

Tout ceci afin de rendre la vie dans notre village plus agréable. Merci à toutes et à tous de participer à cet effort !

 Consultez l’arrêté sur l’entretien des trottoirs