Discussion autour des questions sur le bâti et l’aménagement extérieur
le 18 octobre 2018 à 18h dans le Pavillon de la Maison des Patrimoines.

Le CAUE assure une mission de conseils auprès des particuliers qui désirent : Construire/Restaurer/Aménager des espaces intérieurs/Réaliser des aménagements extérieurs.

Un architecte, un paysagiste et un conseiller info-énergie seront présents pour la soirée et répondre aux questions.
Le patrimoine bâti, architectural, environnemental est ce qui constitue notre cadre de vie. Le préserver est essentiel pour continuer de l’apprécier.

Venez discuter, échanger, avec les professionnels du CAUE, qui sauront vous guider, vous conseiller dans vos réflexions.

Renseignements au 03 85 69 05 25,
Emmanuelle Limare, paysagiste-conseil

Le conseil municipal a décidé de lancer la rénovation et extension du bâtiment de la cure pour accueillir une maison de santé pluridisciplinaire.

Cette décision est rendue possible par :
La validation par l’Agence Régionale de Santé, ARS, du projet de santé élaboré pour notre territoire par l’équipe rassemblée autour  Joël Parisot et Céline Delubriat médecins généralistes, à savoir :
– Thierry Giraud et Josiane Perrin infirmiers libéraux
– Lucie O’Neill, Aloïs O’Neill et Evelyne Thuret masseurs-kinésithérapeutes
– Michaël Beyon, ostéopathe
– Elodie Dano et Bénédicte Perrier orthophonistes
– Catherine Bijl, psychologue
– Marie Chantier, pharmacienne

L’engagement ou l’éligibilité du projet auprès des différents financeurs Etat (DETR et DSIL) Département, Région et FEADER qui se traduit par un taux de subvention de l’ordre de 50 %, chiffre que le conseil municipal s’était fixé pour engager le projet.

Un financement de longue durée auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations

Le projet prévoit la rénovation complète du bâtiment sur 3 étages pour 909 000 € HT, soit 1 090 800 € TTC et la construction d’une extension sur 2 étages pour 495 700 € HT, soit 594 840 € TTC, desservis par une cage d’escalier et un ascenseur communs.

A ce stade, deux cabinets individuels sont disponibles (15 et 20 m2) et l’étage complet de l’extension qui pourrait accueillir un cabinet dentaire sur une centaine de m2.
Au stade de l’APD, le projet s’élève à 1 404 700 € HT de travaux (hors études, bureaux de contrôle et maîtrise d’oeuvre), soit 1 685 640 € TTC.

Le conseil municipal fixera, après concertation avec les professionnels de santé concernés, le montant des loyers qui devra être attractif tout en permettant de se rapprocher autant que possible de la couverture des emprunts. La commune a décidé de louer chaque cabinet séparément, et ainsi, d’assumer le risque des éventuels impayés et de la vacance des locaux pour favoriser l’adhésion des professionnels de santé et permettre d’élargir l’offre de service.

La déclaration préalable est une autorisation qui est généralement exigée pour la réalisation de travaux de faible importance. En effet, certains travaux, exemptés de permis de construire, sont soumis à une déclaration préalable.

 

Une déclaration préalable de travaux est obligatoire notamment dans les cas suivants :

  • ravalement de façade
  • pose d’une fenêtre de toit vélux
  • création d’une fenêtre
  • isolation extérieure
  • pose ou dépose d’une cheminée
  • abris de jardin ou garages jusqu’à 20 mètres carrés (au delà, il faut un permis de construire).

Renseignements

Mairie de Matour
03 85 59 70 20
mairie.matour@orange.fr

Horaires :
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi de 9h à 12h
Mardi et jeudi de 15h à 17h

Démarches en ligne et informations  : Déclaration préalable sur service-public.fr

Vous devez déclarer votre projet au moyen de l’un des 3 formulaires suivant :

Formulaire : Cerfa n° 13703*06

Permet de réaliser des travaux sur une maison individuelle (extension, modification de l’aspect extérieur, ravalement de façade dans des secteurs protégés ou certaines communes…), de construire une annexe à son habitation (piscine, abri de jardin, garage…) ou d’édifier une clôture.


Formulaire : Cerfa n°13404*06

Permet notamment de réaliser une construction nouvelle et d’effectuer des travaux (modification de construction existante, changement de destination…).


Formulaire : Cerfa n°13702*05

Permet notamment de réaliser des divisions de terrains de faible importance.


Depuis une huitaine d’années, quelques apiculteurs de Matour avec notamment Bernard Alloin, ont mis en place au premier étage de la Maison des Patrimoines une ruche vitrée en vue d’animations vers le public et plus spécialement vers les écoles.
Une conférence sur la biologie de l’abeille et les risques liés à notre environnement actuel animée par Pierre Duclos, docteur vétérinaire au groupement de défense sanitaire pour la santé des abeilles et apiculteur, a connu une très belle affluence venue de Matour et des environs.
Devant l’abondance des questions qui revenaient, en relation avec la mise en place de la ruche vitrée et la conférence, décision a été prise d’y répondre au travers d’une rencontre le troisième dimanche matin de chaque mois d’activité en apiculture, de mars à septembre, à la Maison des Patrimoines.
Par un effet «boule de neige» et sans publicité aucune, autre que le «bouche à oreille», cette rencontre du dimanche a été de plus en plus suivie par des apiculteurs débutants avides de connaissances.
C’est ainsi qu’une vingtaine d’apiculteurs (de 15 à 24) viennent, sous la houlette de Bernard Alloin et Pierre Duclos, partager leurs expériences heureuses et parfois plus malheureuses et apprendre les règles de base des bonnes pratiques apicoles tout en découvrant les aspects réglementaires de cette activité.
En plus de cette «formation» théorique et devant la demande des participants qui souhaitaient pouvoir manipuler et mettre les mains dans les ruches, il fut décidé de mettre en place un rucher pédagogique dans le cadre d’une action conduite par la municipalité de Matour avec l’aide du Conseil Régional, prévoyant la création d’un verger conservatoire d’espèces anciennes d’arbres fruitiers et donnant droit à l’installation de 2 colonies d’abeilles.
C’est ainsi qu’est né le rucher pédagogique situé dans le parc de la Maison des Patrimoines.
Actuellement, deux personnes privées, ayant mis également en place un verger conservatoire, ont souhaité mettre leurs colonies à disposition du rucher pédagogique. Une ruche supplémentaire achetée par la municipalité est venue compléter cet ensemble maintenant fonctionnel de 5 ruches de types variés afin que les apiculteurs puissent visualiser les différents modes de gestion des ruchers.

Au moment ou nous prenons pleine conscience de l’importance des abeilles dans notre vie, alors que les colonies sont menacées par les pesticides, les maladies et le frelon asiatique, Matour confirme et conforte son rôle de formateur et de défenseur des ruches.
Pour tout renseignement, contactez Pierre DUCLOS, Bernard ALLOIN ou la Maison des Patrimoines.

Le Pays Sud Bourgogne vient de mettre en place un service pour accompagner et conseiller les particuliers dans leur projet de rénovation énergétique de leur logement

Il peut vous accompagner et vous apporter :

  • Une aide pour dresser l’état des lieux de votre habitation dans le cadre d’une approche globale des travaux à effectuer
  • Des solutions techniques dont au moins une solution optimisée (tendant au plus près vers la norme « rénovation BBC ») qui vous permettre de déterminer les travaux à mener en priorité
  • Une aide pour choisir les artisans (analyse des devis, vérification des normes à respecter etc.)
  • Une aide à la construction de votre plan de financement (subventions, crédits d’impôt, prêts à taux préférentiel, etc.)
  • Des conseils pour mener à bien vos chantiers, assurer le suivi de vos consommations et bien gérer votre logement rénové

 

Consultez le site internet www.maconnais-sud-bourgogne.fr

 

Le règlement départemental de voirie du Département de Saône et Loire définit les procédures et les pratiques liées à la gestion du domaine public routier départemental ainsi que les conditions d’occupation du domaine par les tiers.

Ce règlement est régulièrement  révisé et mis à jour.
L’édition 2016 du règlement départemental de voirie a été adoptée par l’Assemblée départementale du 24 Juin 2016.
Ce document est consultable en version numérique sur le site internet du département en cliquant sur le lien ci-dessous:

Règlement départemental de voirie : édition 2016