Du 16 au 22 septembre c’est la semaine européenne de la mobilité et c’est dans ce cadre que la communauté de communes lance le défi aux habitants de doubler le nombre de ses adhérents à Rézo Pouce soit de passer de 40 à 80.

Adhérez à Rézo Pouce et sentez-vous libre de vous déplacer sur le territoire !
Rézo Pouce est le premier réseau d’autostop organisé et sécurisé en France. C’est un moyen de déplacement convivial, écologique et économique !

Passagers et/ou conducteurs inscrivez-vous gratuitement dès maintenant sur le site rezopouce.fr pour recevoir votre carte d’adhérent. Le dispositif est sécurisé par l’attribution d’une carte d’identifiant et par la possibilité offerte au passager d’envoyer par SMS le numéro d’immatriculation avant toute prise en charge.

Alors, n’hésitez pas à vous inscrire et à utiliser ce moyen de déplacement ! On l’a testé pour vous, ça roule ! Parlez-en autour de vous. Plus nombreux seront les inscrits, plus efficace sera le réseau !

Et si vous souhaitez d’abord tester, contactez Delphine au 03 85 50 47 23 qui vous accompagnera pour un « baptême » d’auto-stop.

Pour plus d’informations :
– site internet, www.rezopouce.fr
– communauté de communes au 03 85 50 47 83

Un arrêté municipal précise les devoirs de chaque riverain concernant l’entretien des trottoirs devant sa propriété. En effet, la propreté de la commune est l’affaire de tous. A la charge de la municipalité la voirie et les espaces publics, à la charge des riverains les trottoirs.

Il s’agit de maintenir les trottoirs dans un état de propreté satisfaisant, en balayant, en enlevant les feuilles mortes, en déneigeant, etc … De plus, lorsqu’il y a risque de verglas, il est dem andé de rép andre du sel, du sable ou des cendres ou de la sciure de bois, afin d’éviter les chutes des piétons. Il faut également veiller à ne pas gêner le passage des piétons, des poussettes et des personnes à mobilité réduites. Enfin, il est nécessaire d’élaguer les arbustes ou arbres qui dépasseraient au-dessus du domaine public.

Tout ceci afin de rendre la vie dans notre village plus agréable. Merci à toutes et à tous de participer à cet effort !

 Consultez l’arrêté sur l’entretien des trottoirs

Soutenir la sauvegarde de ce patrimoine centenaire : le monument aux morts de notre commune de Matour !

Matour, commune du sud de la Saône-et-Loire présente la particularité d’avoir deux monuments aux morts : le premier situé au centre du village, inauguré le 26 aout 1923, a été construit grâce à la générosité populaire. Avec le surplus de la collecte, la municipalité de l’époque avait décidé d’ériger un second monument au morts dans le cimetière sur lequel sont gravés les noms des cent-huit Matourins morts au front. Après 1920, il reçut les dépouilles de trois d’entre eux rapatriés par leurs familles.

Dans les années trente, au cours d’une tornade, le monument fut emporté de l’autre côté de la route jouxtant le cimetière. Et il fut reconstruit.

Après presque un siècle, le monument a subi la pluie, le gel et les affres du temps. Il présente maintenant une inclinaison dangereuse vers l’avant et de nombreuses fissures, il menace s’effondrer.Dans le respect et la volonté centenaire des Matourins d’honorer leurs morts, nous souhaitons restaurer ce monument commémoratif.

Soutenir la sauvegarde de ce patrimoine centenaire !

La municipalité de Matour a décidé de faire appel à votre générosité en lançant une souscription publique organisée en partenariat avec la Fondation du patrimoine. Ainsi nous permettons à chacun des habitants, des associations, des entreprises ou des amis de Matour de se mobiliser et de contribuer au devoir de mémoire en faisant un don et devenir ainsi acteur de cette restauration.

Vous aussi, soutenez ce projet en faisant un don par chèque ou en ligne sur le site sécurisé de la Fondation. Vous pourrez bénéficier de déductions fiscales incitatives.

Par internet :
Faites votre don en ligne le site sécurisé : www.fondation-patrimoine.org/55172

Par courrier :
Envoyez ce bulletin complété et accompagné de votre chèque signé
(ordre : Fondation du patrimoine Bourgogne : Monument aux morts de Matour)
à la Fondation du patrimoine Bourgogne – BP 25105 – 21051 DIJON

 

 

Une surprise attend les enfants ce midi à la cantine de Matour !

Au retour des vacances de printemps, c’est dans une toute nouvelle déco imaginée et réalisée par Anne-Cécile Gaioni que les enfants des écoles maternelles et primaires vont prendre leur repas.

Discussion autour des questions sur le bâti et l’aménagement extérieur
le 18 octobre 2018 à 18h dans le Pavillon de la Maison des Patrimoines.

Le CAUE assure une mission de conseils auprès des particuliers qui désirent : Construire/Restaurer/Aménager des espaces intérieurs/Réaliser des aménagements extérieurs.

Un architecte, un paysagiste et un conseiller info-énergie seront présents pour la soirée et répondre aux questions.
Le patrimoine bâti, architectural, environnemental est ce qui constitue notre cadre de vie. Le préserver est essentiel pour continuer de l’apprécier.

Venez discuter, échanger, avec les professionnels du CAUE, qui sauront vous guider, vous conseiller dans vos réflexions.

Renseignements au 03 85 69 05 25,
Emmanuelle Limare, paysagiste-conseil

 

Vendredi 9 mars 2018 était inaugurée la Maison des associations

en présence de :
Monsieur Jérôme Gutton préfet de Saône-et-Loire
Monsieur Benjamin Dirx député
Monsieur Jean-Paul Emorine sénateur
Monsieur Jérôme Durain conseiller régional
Monsieur André Accary président du conseil départemental
Madame Christine Robin, présidente du PETR Mâconnais sud Bourgogne
Monsieur Jean-Paul Aubague, président de la communauté de communes Saint-Cyr Mère Boitier
Madame Isabelle Jost, présidente de la CAF

Pour l’occasion, toutes les associations étaient représentées afin de faire découvrir leurs activités.

Au rez-de-chaussée : la bibliothèque et le service enfance et jeunesse de la Haute Grosne.
Au premier étage : le foyer rural, villages solidaires-MSAP et le club amitiés et loisirs.
Au deuxième étage : l’école de musique, l’UCIA et le club de tennis.

Pour répondre aux enjeux réglementaires de développement durable, notre commune s’est lancée avec le concours de la Communauté de Communes dans la réalisation d’un plan de désherbage et de gestion différenciée de ses espaces.

  • Ce plan de gestion a trois objectifs principaux :
    • Réduire fortement l’utilisation des produits phytosanitaires (désherbants, insecticides…) afin de se mettre en conformité avec la loi Labbé du 18 août 2015 « Interdiction d’utiliser tous produits au 1er janvier 2017 sur espaces verts et voiries » sauf cimetière et espaces sportifs;
    • Embellir le cadre de vie et favoriser la biodiversité;
    • Mieux gérer les dépenses d’entretien.

Un changement progressif de visuel… Des pratiques alternatives au désherbage chimique seront proposées par un bureau d’études et seront suivies par nos agents. Des pratiques alternatives.

Il existe quelques moyens simples pour limiter la pousse des herbes indésirables : paillage des massifs et pieds d’arbres, balayage des voiries, désherbage mécanique avec une herse qui permet sur des surfaces gravillonnées de détruire les jeunes pousses.

Mais quelles que soient les techniques alternatives, c’est avant tout notre regard sur l’enherbement spontané qui devra évoluer.

La commune, ses élus et surtout ses agents auront besoin de votre aide, de votre soutien. En effet, aucun d’entre nous n’est prêt à accepter un changement de ce type facilement. Pourtant, nos parlementaires en ont décidé, il nous faudra tous reconsidérer la place de l’herbe spontanée dans notre village. Chacun, en faisant preuve de tolérance, en acceptant le résultat des désherbants sans pesticides, en acceptant qu’un endroit non désherbé ne soit pas nécessairement synonyme de saleté et en évitant d’utiliser des pesticides, jouera un rôle précieux.

Nous prendrons le temps d’informer et d’expliquer au fil de l’avancement de cette démarche mais en attendant vous pouvez consulter et télécharger des guides :

Téléchargez le guide pour jardiner plus nature

Consultez le site : Jardiner autrement (site soutenu par le ministère de l’Écologie)

Consultez le site du : Ministère de la transition écologique et solidaire