La loi « zéro phyto » interdit à la commune d’utiliser tous produits phytosanitaires (désherbants …), depuis le 1er janvier 2017. En attendant de rechercher les meilleures solutions, nous lançons un appel aux bonnes volontés pour aider les élus à désherber notre cimetière.

Rendez-vous au cimetière de Matour :

Samedi 18 maià partir de 8h30
Samedi 15 juinà partir de 8h30
Samedi 13 juilletà partir de 8h30
Samedi 7 septembreà partir de 8h30
Samedi 19 octobreà partir de 8h30

 

Il est indispensable d’être le plus nombreux possible, n’hésitez pas à faire suivre ce message, à le diffuser à vos contacts, dans votre commerce, votre association, sur votre lieu de travail, sur les réseaux sociaux, dans votre entourage…
Nous rencontrons encore trop souvent des personnes qui ne savent pas ce qu’est le programme « zéro phyto », qui pensent que la commune a oublié son cimetière et ne fait rien…

Ce message est diffusé à titre d’information, chacun participe en fonction de ses possibilités, nous comprenons tout à fait que ce ne soit pas possible pour certain.

Chacun est également invité à entretenir les voiries, trottoirs, pieds de mur à proximité de chez lui.

 

 

 

Le conseil municipal a décidé de lancer la rénovation et extension du bâtiment de la cure pour accueillir une maison de santé pluridisciplinaire.

Cette décision est rendue possible par :
La validation par l’Agence Régionale de Santé, ARS, du projet de santé élaboré pour notre territoire par l’équipe rassemblée autour  Joël Parisot et Céline Delubriat médecins généralistes, à savoir :
– Thierry Giraud et Josiane Perrin infirmiers libéraux
– Lucie O’Neill, Aloïs O’Neill et Evelyne Thuret masseurs-kinésithérapeutes
– Michaël Beyon, ostéopathe
– Elodie Dano et Bénédicte Perrier orthophonistes
– Catherine Bijl, psychologue
– Marie Chantier, pharmacienne

L’engagement ou l’éligibilité du projet auprès des différents financeurs Etat (DETR et DSIL) Département, Région et FEADER qui se traduit par un taux de subvention de l’ordre de 50 %, chiffre que le conseil municipal s’était fixé pour engager le projet.

Un financement de longue durée auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations

Le projet prévoit la rénovation complète du bâtiment sur 3 étages pour 909 000 € HT, soit 1 090 800 € TTC et la construction d’une extension sur 2 étages pour 495 700 € HT, soit 594 840 € TTC, desservis par une cage d’escalier et un ascenseur communs.

A ce stade, deux cabinets individuels sont disponibles (15 et 20 m2) et l’étage complet de l’extension qui pourrait accueillir un cabinet dentaire sur une centaine de m2.
Au stade de l’APD, le projet s’élève à 1 404 700 € HT de travaux (hors études, bureaux de contrôle et maîtrise d’oeuvre), soit 1 685 640 € TTC.

Le conseil municipal fixera, après concertation avec les professionnels de santé concernés, le montant des loyers qui devra être attractif tout en permettant de se rapprocher autant que possible de la couverture des emprunts. La commune a décidé de louer chaque cabinet séparément, et ainsi, d’assumer le risque des éventuels impayés et de la vacance des locaux pour favoriser l’adhésion des professionnels de santé et permettre d’élargir l’offre de service.

Si vous venez d’emménager à Matour, inscrivez-vous dès maintenant pour voter aux élections européennes de 2019 !

Pour participer au vote du 26 mai prochain, vous avez jusqu’au 30 mars pour vous inscrire sur les listes électorales en Mairie. Pour cela, munissez-vous d’une carte d’identité et d’un justificatif de domicile.

Vous pouvez également faire directement la démarche en ligne sur www.service-public.fr, jusqu’au 31 mars.


Nouveau

L’Etat a mis en place un nouveau service. Désormais chaque électeur peut interroger sa situation électorale sur le site service-public.fr afin de se renseigner sur sa commune d’inscription dans lequel il est inscrit pour voter. Si vous ne vous trouvez pas, cela peut vouloir dire que vous n’êtes pas inscrit sur les listes électorales de votre commune. Pour vous en assurer, appelez en Mairie.


Le Service Civique s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans, jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap.
Indemnisé 580 euros par mois, il permet de s’engager sans condition de diplôme dans une mission d’intérêt général au sein d’une association, d’un établissement public, d’une collectivité…
En France ou à l’étranger et dans 9 domaines d’action : solidarité, environnement, sport, culture, éducation, santé, intervention d’urgence, mémoire et citoyenneté, aide humanitaire.

La communauté de communes Saint Cyr Mère Boitier recherche un(e) personne pour effectuer un service civique à partir du 1 octobre 2018 (10 mois, 24h/semaine).

Communiquer sur l’opération programmée d’amélioration de l’habitat en allant à la rencontre des habitants de la communauté de communes Saint Cyr Mère Boitier

Consultez l’offre complète :

Un coup de jeune pour le Matray !

L’entreprise Thivend a été retenue pour procéder à l’aménagement d’une aire de covoiturage sur la place du Matray vers la poste. Une borne de recharge électrique est également installée.

Place du Matray

Place du Matray

 

Le Département de Saône-et-Loire renforce son engagement dans la lutte contre les violences intrafamiliales (VIF), considérée comme une priorité départementale en 2018. Il a souhaité élaborer un programme départemental d’intervention sur ce champ en associant les acteurs concernés par cette problématique.

Qu’est ce que les VIF ?

Les Violences intrafamiliales regroupent les violences au sein du couple et celles exercées à l’encontre des mineurs et des ascendants au sein de la cellule familiale. Elles recouvrent de multiples actes et comportements :

– violences physiques (ex : gifle, coup, étranglement, atteintes à l’intégrité corporelle),

– violences verbales et psychologiques (ex : hurlements, injures, dénigrement, humiliation, harcèlement, contraintes, menaces, chantage, manipulation),

– violences sexuelles (ex : agressions sexuelles, viols, harcèlement sexuel, exploitation sexuelle, mutilations sexuelles),

– restrictions des libertés (ex : confiscation de ressources, de papiers d’identité, de véhicule, aliénation économique, administrative et sociale, enfermement, séquestration

 

 

 

 

 

Victime ou témoin de violences intrafamiliales : où s’adresser ?

Que vous soyez victime ou témoin de Violences intrafamiliales, vous ne devez pas rester seul(e) ! De nombreuses structures, réparties sur l’ensemble du territoire, sont à votre écoute et disposent de tous les outils nécessaires pour vous orienter, vous protéger et vous accompagner, qu’elle que soit votre situation.

ALERTER N’EST PAS DÉNONCER ! Vous avez des inquiétudes ou des doutes concernant un de vos proches dont la situation présenterait pour lui un danger ou un risque de danger ? N’attendez plus, AGISSEZ !

La décision de rénover le CART après 25 ans de bons et loyaux services ne fut pas facile à prendre. En effet, le conseil municipal, s’est dès le départ fixé des objectifs de nature différente :

  • la mise en conformité au plan de l’accessibilité et des nuisances sonores et l’amélioration de l’efficacité énergétique
  • l’amélioration des fonctionnalités du bâtiment, en confortant sa polyvalence pour permettre une meilleure cohabitation des séances de cinéma avec l’ accueil de réunions familiales, banquets et manifestations associatives ou avec des représentations de spectacles culturels
  • l’amélioration de l’intégration urbaine de l’ensemble pour conforter la dynamique du centre bourg.

 

Finalement, pour atteindre tous ces objectifs, le choix a été fait de scinder le projet en rénovant d’abord le cinéma face à l’urgence du passage au numérique, tout en élaborant un projet d’aménagement de l’ensemble qui va donc voir le jour dans quelques mois.
C’est un projet lourd, complexe, donc plus coûteux que le conseil municipal ne l’avait espéré au départ. En contrepartie, des financements significatifs ont été obtenus et cette phase de travaux constitue une amélioration importante des prestations offertes.

Fonctionnalités : Le projet se traduit par la création d’un deuxième accès du public à la place de la cuisine actuelle et dédié à la salle polyvalente, d’une terrasse extérieure tournée vers le nord qui surplombera le parking, d’une salle dédiée aux musiques amplifiées, contiguë à la salle polyvalente côté route départementale et par le déplacement de la cuisine entre le bâtiment et la route d’accès au parking.

Par la même occasion, les obligations de la commune en matière d’accessibilité et de nuisances sonores ainsi que les obligations sur le plan de l’efficacité énergétique du bâtiment seront traitées.

Planning : En septembre 2017, le permis de construire est déposé et la consultation des entreprises lancée en octobre. Les travaux devraient commencer avant la fin de l’année ou début 2018 pour une durée de 1 an. La salle polyvalente sera inutilisable d’avril 2018 à février 2019 et le cinéma pour quelques semaines à une période qui n’est pas encore connue avec précision. Chacun, associations, utilisateurs privés, commune, devra donc rechercher des alternatives et solutions pour cette phase délicate.

 

Budget de l’opération : Le plan de financement présenté ci-après est bouclé, à l’exception du FEADER (Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural) qui ne peut être sollicité qu’une fois que toutes les autres subventions sont connues. C’est donc la dernière incertitude même si elle est de taille.

Retrouvez l’article paru dans le JSL le 12/10/2018.

Qualité de vie, fiscalité allégée, souplesse d’investissements…, les avantages de l’implantation d’une entreprise en milieu rural commencent à convaincre les jeunes chefs d’entreprise. Un exemple frappant, celui de Vincent Longin, issu lui-même de la ruralité et qui a choisi d’implanter sa société Im’Pose à Matour, au cœur de la “petite Suisse” de Saône-et-Loire. Là, il travaille pour de grands noms de l’économie française, imprimant pour eux des étiquettes adhésives de traçabilité.

Lire la suite …

Du 16 au 22 septembre c’est la semaine européenne de la mobilité et c’est dans ce cadre que la communauté de communes lance le défi aux habitants de doubler le nombre de ses adhérents à Rézo Pouce soit de passer de 40 à 80.

Adhérez à Rézo Pouce et sentez-vous libre de vous déplacer sur le territoire !
Rézo Pouce est le premier réseau d’autostop organisé et sécurisé en France. C’est un moyen de déplacement convivial, écologique et économique !

Passagers et/ou conducteurs inscrivez-vous gratuitement dès maintenant sur le site rezopouce.fr pour recevoir votre carte d’adhérent. Le dispositif est sécurisé par l’attribution d’une carte d’identifiant et par la possibilité offerte au passager d’envoyer par SMS le numéro d’immatriculation avant toute prise en charge.

Alors, n’hésitez pas à vous inscrire et à utiliser ce moyen de déplacement ! On l’a testé pour vous, ça roule ! Parlez-en autour de vous. Plus nombreux seront les inscrits, plus efficace sera le réseau !

Et si vous souhaitez d’abord tester, contactez Delphine au 03 85 50 47 23 qui vous accompagnera pour un « baptême » d’auto-stop.

Pour plus d’informations :
– site internet, www.rezopouce.fr
– communauté de communes au 03 85 50 47 83